Au premier plan ci-dessus : Mgr Minnerath et Père Jérôme Richon. A droite : la chorale en joie.
Source : http://www.diocese-dijon.com/la-messe-des-peuples-en-images/
L'eucharistie rassemblait de nombreuses nationalités. Elle était animée par une 
chorale vitaminée. Un repas partagéétait proposé à l'issue de la célébration. 
Le Père Jérôme a rappelé le martyr de St Vincent qui est, dans la tradition, le 
saint patron des métiers du vin. L'occasion aussi de célébrer la nature et le 
travail des hommes rassemblés dans un bel objectif, celui de produire le vin.
Un temps fort pour la paroisse qui se déroule traditionnellement en début 
d'année. Cette année, la décoration était sur le thème de l'arbre.
- Réactivation des "Amis de Sainte Bernadette"
A la suite de dégâts des eaux en décembre, il a été nécessaire de changer des canalisations à la Cité Sainte Bernadette, pour un montant de 5000 euros. D'autre part, les travaux de mise en conformité de l'église Sainte Bernadette vont commencer : l'achat d'un tableau électrique est prévu, pour un montant de 3000 euros.
Chacun peut devenir « Ami de Sainte Bernadette » et les dons sont déductibles de votre revenu imposable.
-L'Eglise apporte une nouvelle version de la prière du Notre-Père.
Le nouveau texte à consulter ici
-Le service de repas pour les demandeurs d'asile et les personnes en grande difficulté a repris le mardi 17 octobre 2017
Toutes les personnes souhaitant rejoindre l'équipe de bénévoles sont les bienvenues. Nous sollicitons des dons en espèces ou par chèque (à l'ordre de la paroisse St Jean XXIII),
Un événement paroissial qui se déroule chaque année un dimanche autour de la rentrée scolaire et qui permet de partager des moments de joie dans le cadre du Clos St François.

Le matin, messe en plein air animée par l'AMSA et l'après-midi : animations avec un spectacle gratuit et de nombreux stands. Cette année, plusieurs nouveautés dont la structure gonflable et la barbe à papa. Et toujours : poneys, chamboule-tout, marguerite, livres, tir à la carabine, etc. Merci à tous !
Cette année, la journée mondiale du migrant et du réfugié a été célébrée pour le diocèse par Mgr Minnerath en l'église Ste Bernadette. L'occasion de redire l'importance de l'ouverture à l'autre et de réaffirmer les valeurs d'accueil et de solidarité que porte l'Eglise catholique au nom du Christ.
Rendez-vous désormais traditionnel, le repas champêtre de la paroisse au Clos St François permet de terminer l'année par un moment convivial dans un cadre agréable
16 juillet : Concert gospel à Ste Bernadette
28 janvier 2018 : Le repas paroissial à l'espace Tabourot à St Apollinaire
21 janvier 2018 : La paroisse fête la St Vincent à St Apollinaire
15 janvier 2018 : Messe des peuples à Ste Bernadette
4 septembre : Kermesse du Clos St François
27 juin : Repas champêtre au Clos St François
-C'est aujourd'hui la fête inscrite ci-dessous. Cliquer pour en savoir plus.
samedi 21 octobre : Une journée à l'abbaye d'Hautecombe.
Cette journée en Savoie a permis une rencontre avec la Congrégation du Chemin Neuf, installée à Hautecombe depuis 1992.
Exemple d'affichage de fichier texte
CA S'EST PASSE SUR LA PAROISSE
L'EVANGILE DU JOUR
L'EDITO DU MOIS
Pâques est la fête du Christ Ressuscité !

Oui, mais qu'est-ce que cela veut dire ? Jésus de Nazareth, l'homme de bien, a été injustement condamné et mis à mort, il a souffert pour nous sur la croix. Dieu le Père l'a relevé d'entre les morts. Jésus est désormais Vivant pour toujours.

La résurrection n'est pas le retour à la vie humaine avec ses mêmes lots de questionnements et de problèmes. La vie du Ressuscité, c'est tout d'abord la victoire du Christ sur la mort et l'inauguration d'une vie nouvelle, là où il n'y a plus ni deuils, ni larmes, ni souffrance. Dieu invite l'homme à cette vie. Pour cela, il nous faut vivre avec Dieu.

Qu'est-ce que la résurrection peut bien changer dans notre vie ? La réponse est simple. La Résurrection change TOUT ! Tout le cours de l'histoire est transformé. Car Dieu conduit le monde dans le sens de cette Vie là. Cette nouveauté nous parait impossible à vue humaine. Effectivement la Résurrection est difficilement compréhensible si nous l'envisageons seulement intellectuellement ou si nous l'imaginons. Comprendre ce qu'est la mort et l'expliquer est déjà difficile, car nous avons du mal à en accepter les conséquences. Combien plus il nous est difficile d'accepter la Résurrection, et nous avons vite fait de classer cette « affaire » dans le domaine de la légende. Et pourtant, nous le proclamons, la résurrection est une réalité, c'est même la réalité de la vie enfin retrouvée.

Dans notre monde actuel, dans la réalité saisie dans son immédiateté, nous risquons de perdre le sens de la vie ou de modifier le sens de la vie, pour la comprendre de manière futile ou trop rapide : prendre la vie comme elle semble être. En fait, Dieu le Père nous donne accès au sens réel de la vie par la résurrection du Fils de Dieu. La vie devient infinie, beaucoup plus grande et beaucoup plus belle que ce que nous en saisissons immédiatement. La vie est un don sacré, sa compréhension est immensément spirituelle.

Bien sûr le spirituel n'est plus à la mode. Beaucoup se sont chargé au cours de l'histoire de vider la vie de son sens spirituel et de lui donner de nouveaux contenus. L'homme a pris souvent le risque de se fabriquer des dieux, qui deviennent alors des idoles qui faussent le sens réel de la vie, au lieu d'accueillir la vie telle que Dieu nous la donne, et de la respecter, au lieu d'accueillir aussi Dieu tel qu'il est et non tel que nous voudrions qu'il soit !
Pour entrer dans ce grand mystère de la vie, dans la réalité de la Résurrection il nous faut d'abord l'expérimenter par le chemin que Dieu nous indique. Jésus dit « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie … Personne ne va vers le Père sans passer par moi ». Faisons-lui enfin confiance ! Prenons Jésus pour chemin. Accueillons d'abord le don de la foi que le Seigneur nous offre. Faisons-nous baptiser ou rappelons-nous de notre baptême, c'est-à-dire Vivons cette Renaissance, il nous faut naître d'en haut ! Et non pas regarder la vie horizontalement ou pire encore comme si la vie nous tirait toujours vers le bas.
Surtout partageons cette Bonne Nouvelle ! Saint Paul a expérimenté cette urgence de l'évangélisation en criant « Malheur à moi si je n'annonce pas l'Evangile ». La vie est faite pour être partagée, communiquée, expérimentée. Osons suivre Jésus qui nous conduit les uns vers les autres pour vivre ensemble la charité, le respect, la miséricorde, la joie et la Paix. Ne remarquons-nous pas qu'en nous éloignant du Dieu de la Vie, nous entrons dans une vie beaucoup plus compliquée où se multiplient les embûches ? Osons témoigner que la foi chrétienne nous permet de vivre dans une réelle espérance et dans une grande simplicité, mais de vivre réellement heureux. Dieu ne s'est jamais imposé, encore bien moins par la violence. Mais, parce qu'il nous aime, il nous propose la vie ou pour mieux dire SA VIE ! Alors vivons là ! Bon temps pascal, bonne fête de Pâques. Soyez heureux avec Jésus ! 


Père Jérôme Richon, curé
Vous pouvez demander ici à recevoir le bulletin paroissial par courriel L'agenda du mois, les rendez-vous et horaires de messe sont en page "agenda" du menu.
Cliquez ici pour voir les albums
Ci-dessous la reprise des tweets du Pape en direct
Visualisez les albums photo de la paroisse sur FlickR, site de partage de photos.
LES DOSSIERS
LE BULLETIN PAROISSIAL
C'EST EN CE MOMENT
ALBUMS PHOTOS
A L'ECOUTE DU PAPE FRANCOIS
AccueilLa paroisseActivités & ServicesMesses & officesAgendaLes clochersRencontrer un prêtreContact
Dijon-Sainte Bernadette
Orgeux
Varois-et-Chaignot
Saint Apollinaire
Eglise catholique en France - Diocèse de Dijon - Doyenné Dijon nord-est - Paroisse Jean XXIII
Le site internet des églises de Dijon-Sainte Bernadette, 
Saint Apollinaire, Varois-et-Chaignot, Orgeux